Autoportraits, visages et figures tourmentés

Jacques Bauer | Rasvan Sacaleanu | Georges Scoufos

Du 24 Septembre au 11 Octobre 2014

         L’exposition «autoportraits, visages et figures tourmentés» trace un panorama de ce que l’on peut ressentir à la vue de son propre visage ou à celle des autres. Les trois artistes y présentent des compositions tout à fait distinctes et se regroupent autour de l’introspection angoissée et torturée des années qui passent.

         Jacques Bauer débute cette série de portraits à la suite du décès de son père. Marqué par l’événement, il décide de le photographier lors de ses derniers jours, comme pour le fixer à jamais dans sa mémoire. Un an plus tard, il reprend son travail pour s’appliquer à immortaliser des visages de personnes âgées vivant en maison de retraite. L’expressivité de ces personnes sont pour lui comme des paysages modelés par le temps et les éléments.
Rasavan Sacaleanu transpose les visages qu’il a connus ou imaginés et qui sont restés enfoui dans son inconscient. A l’aide d’élastomère (une nouvelle technique qu’il a lui même mise au point) il dessine des visages plus ou moins flous, parfois angoissés, toujours angoissants.
Georges Scoufos s’inspire de ses nombreux voyages. De l’entrecroisement de traits fins et du choc des couleurs vives et primaires émergent des figures agitées. Des regards noyés dans les compositions mouvantes nous observent sans être véritablement identifiés, personnages lointains arrivant jusqu’à nous dans un flou presque inquiétant.

      «Autoportraits, visages et figures tourmentés» pousse le visiteur à réfléchir sur les événements de la vie et les rencontres qui marquent pour toujours.

Share Button