Expositions 2015

UN MARCHE DE NOEL DANS UNE GALERIE D’ART! QUARTIER GARE.
du 13 décembre 2015  au 03 janvier 2016
La Galerie Art’Course accueille Mondial Art Academia pour deux expositions collectives.
« Figuration Libre »
Exposition du 23 novembre au 12 décembre 2015

Visuel Jean-Pierre LeclercqŒuvre de Jean-Pierre Leclercq

 Vernissage mercredi 25 novembre 2015
à partir de 18h avec un buffet « arty » concocté par Olivier Meyer
Jean-Pierre Argillier | Jean-Louis Azencott | Muriel Besson-Braem | Jean-Jacques Briquet | Claire Cade Sylvaine Catoire | Jean Guionie Pierrick Her | Jean-Pierre Leclercq | Bernadette Mauro | Christine Mergnat

  « Art Abstrait »
Exposition du 2 au 21 novembre 2015

Oeuvre Daniel Olivier
AG Séraphin | Jean-Pierre Argillier | Dominique Bergeret | Thierry Deliveyne | Fredange | Pierrick  Her Chantal Jamet Pierrick Le Gac | Daniel Olivier Véronique Pascale Proust | Martine Salendre

Le collectif se met à nu

Le Collectif de l’Atelier (s’)expose à la Galerie Art’Course !
Du 21 au 31 octobre 2015
Oeuvre de Julianna Salmon
oeuvre de Julianna Salmon
en présence des artistes
Régine Baltz | Bernard | Aloyse Burger | Etienne Chicois | Franck Helmlinger | Pascale Perillo | Peter Romian | Gabriele Rousset | Julianna Salmon | Gaston Schnaebelé
Courtes Poésies
lors du vernissage dites par Bernard Muller
« Hymnes amoureux à la femme aimée »
Extraits poétiques de Baudelaire, Alfred de Vigny, Charles d’Orléans…

« Lumière, accroche-toi ! »

Dans le cadre des Journées de l’architecture 2015
sur le thème « Architectures en lumière », 
Exposition du 1er au 17 octobre 2015

oeuvre de René Habermacher

NATACHA CALAND | NICOLAS COCHARD | UELI GANTNER
RENÉ HABERMACHER | RÜDIGER SEIDT
Dossier de presse à consulter 

LA VOIE DU CŒUR

Du mercredi 2 au samedi 26 septembre 2015La voie du coeur


 Le mercredi 02 septembre (vernissage) et le Samedi 26 septembre (finissage)2015 à partir de 18h
en présence des artistes
19h Performance « La Pirogue de la Méduse »
de Christian Botale Molebo
(Conception et Construction : Marie Storup)

Lilyane Anstett | Annabel Aoun Blanco | Myrtille Béal |
Christian Botale Molebo | Danielle E. Cenki |
Violaine Chaussonnet | Filiz Dupont |Mélissa Fries |
Samïe Girard | Patrick Lambin |
François Lenhard |
Hervé Mairelle | MG |
Simone |
Jacques Vicens | Yolaine Wuest

L’exposition « La Voie du Cœur » aura lieu du 2 au 26 septembre, conjointement
à la Galerie Art’Course et au Cabinet d’avocats Anstett-Pavolini .
Visite de l’exposition à la Galerie aux horaires d’ouverture; au Cabinet d’Avocats Anstett- Pavolini sur rendez vous
Lundi 14 septembre à 17h et Mardi 22 septembre à 19h.
Dossier de presse EXPOSITION GALERIE ART’COURSE
Article DNA

 

« Je construis ma Cathédrale »
en lien avec le Millénaire de la Cathédrale de Strasbourg

Du 1er Juillet au 29 Août 2015
FLYER CATHEDRALE-1
 
Vendredi 3 juillet conférence tenue par Fabien Baumann-Gsell à 19h sur« Un livre-objet pour fêter le millénaire des fondations de la cathédrale de Strasbourg »
 * Artistes dont les œuvres ont été prêtées par l’Artothèque de la Ville de Strasbourg 
LE CHANT DE LA NATURE

Du 06 mai au 06 juin 2015
Exposition prolongée jusqu’au 27 juin 2015
Un nouvel accrochage, de nouvelles pièces… et quelques œuvres de Geneviève Munch ! 

Les textes d’artistes

Peintures_juin_2014_-23 - copieOeuvre de Véronique Grenier

 Vous êtes convié à venir écouter les œuvres de ces  artistes qui ont répondu à l’appel:
Galerie Art’Course : VÉRONIQUE GRENIER_ BRIGITTE BEGUINOT_  LOUIS DANICHER_ GABRIEL MICHELETTI_MÉCHERI MILOUD_GENEVIÈVE MUNCH

Les cigales :  MYRTILLE BÉAL_BRIGITTE BEGUINOT_ LOUIS DANICHER_ GABRIEL MICHELETTI_MÉCHERI MILOUD_GENEVIÈVE MUNCH

Deux lieux d’exposition :

1. Galerie Art’Course du 06 mai au 27 juin 2015
Du mercredi au vendredi de 15h à 19h et le samedi de 14h à 19h.

2. Les Cigales du 20 mai au vendredi 3 juillet 2015
Exposition des grands formats aux Cigales _
L’ARAHM 116 rue de la Ganzau 67100 Strasbourg
Du lundi au vendredi de 14h à 18h.

 

Logo GDF SUEZ


 L’art et le développement durable

Du 1er avril au 2 mai 2015

Les artistes
Monique Bierry | Sarah Monnier | Martine Hauth | Serge Schielin | Julie Labarre Boileau | Sylvain Lécrivain | Véronique Zussau | Simone Nadéri | Emilie Thomas Verhaghe | Angèle Miss.
Angele-missŒuvres d'Angèle Miss: Glacier 2 / Lac Victoria / Glacier 1
Crédit photo : Mécheri Miloud

« De tous temps et en tous lieux l’artiste a toujours  été le miroir de l’état du monde et de la société et nous a laissé de précieux renseignements sur les modes de vie et les événements passés.

L’Art évolue avec son époque et la notion d’Art contemporain désigne bien l’art d’aujourd’hui qui décloisonne les différentes catégories traditionnelles : architecture, sculpture, peinture, gravure, dessin.

La découverte de la photographie, du cinéma, d’études scientifiques sur les couleurs (entre autres) ont fait grandement évoluer l’art dès la fin du XIXème siècle vers des conceptions et pratiques multiples.

Au début du XXème siècle l’objet, en temps que fragment de réalité est entré dans le domaine artistique. Les cubistes ont été les premiers à créer des « assemblages » ; Marcel Duchamp est connu pour ses fameux « ready made », objets manufacturés ; les surréalistes ont réinterprété des objets trouvés, les Nouveaux- Réalistes ont défini leur art comme « une nouvelle approche perceptive du réel » et dans bien d’autres genres de créations, notamment les vidéos et-les installations, l’objet fait partie du monde de l’art d’aujourd’hui.

La galerie ART’COURSE  de Strasbourg avec le partenariat de GDF Suez accueille du 1er avril au 2 mai 2015 dix artistes pour une exposition sur le thème du développement durable.

Divers aspects y sont abordés dans une réflexion globale sur les enjeux environnementaux. Chacun avec sa sensibilité et sa vision du monde qui nous entoure cherche à communiquer et à faire réagir le public.

 La raréfaction des ressources naturelles, l’eau en particulier, est une préoccupation  partagée par Angèle Miss dans des gravures d’une belle maîtrise technique. Le respect de l’environnement et l’harmonie entre l’homme et la nature sont une évidence dans plusieurs œuvres présentées. Les photographies de Julie Labarre Boileau en témoignent ainsi que la forêt d’arbres sculptés  dans des livres aux tonalités cuivrées évoquant le passage du temps de Martine Hauth.

Il faut réagir ; il y a « URGENCE » ! Installés en ordre décroissant les arrosoirs rouges de Monique Bierry nous interpellent tout comme l’accumulation de seaux multicolores photographiés et complétés par une intéressante vidéo « suivre la mer par la terre » d’Emilie Thomas Verhaghe.

Une certaine inquiétude perce à travers les « failles » des gravures de Sarah Monnier et les « glissements de terrain », fragiles sculptures murales modulables de Véronique Zussau.

La remise en question de la surconsommation et l énergie s’expriment clairement par les assemblages géométriques de circuits imprimés imaginés par Serge Schielin. Sylvain Lécrivain célèbre la vie organique sur la planète terre dans une profusion de petites sculptures évocatrices d’une vision onirique intense.

L’univers psychédélique de Simone Nadéri joue de rapprochements inattendus, de continuités et de ruptures avec une certaine provocation.

Toutes ces œuvres dans leur diversité suscitent des interrogations, des remises en cause mais évoquent à travers des personnalités différentes un lien intime entre l’art et la vie. »

Martine Hauth

 

 Goût Amer

  Du 11 au 29 mars 2015

Elham ETEMADI | Maryam NADERI | Avid SAEED | Marjan SEYEDIN

 Seyedin
« La vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s’est brisé. Chacun en ramasse un fragment et dit que toute la vérité s’y trouve. »
Mawlana, dit aussi Roumi
Roumi, poète iranien, nous l’a dit il y a plus de 700 ans : la vérité est un exercice périlleux qui renvoie au point de vue de chacun.
Pour l’exposition du festival Quinzaine Culturelle Iranienne 2015, intitulée « Goût Amer », j’ai fait appel à huit artistes de la jeune génération iranienne. Ceux-ci ont en commun une sensibilité exacerbée qui leur permet d’appréhender le monde d’une façon plus intense que d’autres esprits émoussés ne le feraient.
Les tableaux dont ils sont les auteurs exposent des sentiments paradoxaux, mélanges de joie et de tristesse, de légèreté et de gravité. Ils nous donnent à voir notre monde en miroir, d’une manière directe, brute, provocante, nous renvoyant ce qui d’autre part nous gênerait ou nous blesserait. Ces scènes de théâtre paroxystique laissent en nous des traces marquantes et inoubliables.
Chaque tableau exposé dévoile la Vérité de son auteur, ce fragment de miroir récupéré et travaillé, nous montrant une Vérité Universelle, belle mais cependant au goût amer.
Commissaire d’exposition
Mohammad Reza KABIRNIA
 >>> Extrait.
>>> Brochure.

vendredi 27 mars à 18h : rencontre avec l’artiste Elham Etemadi et le commissaire d’exposition  Mohammad-Reza Kabirnia

 

Machin(e)s désirant(e)s et délirant(e)s

Exposition du 04 Février 2015 au 07 Mars 2015

Annick Beaurain | Cécile Carrière | Daniel Depoutot | Josselin S. Gbaguidi 
Marie-France Jaffrennou | Evi Kalessis | Mécheri Miloud | Jacques Vicens
   OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le mois de février à Strasbourg est consacré à Casanova : du 6 au 15 février, l’événement « Strasbourg, mon amour » a pour thème « Casanova, impénitent séducteur ».

La Galerie Associative Art’Course s’est emparée artistiquement de la thématique de façon à créer son évènement du 04 février au 7 mars 2015. Elle a imaginé un thème qui invite l’artiste à endosser le costume de Casanova esthète mais joueur pour proposer un(e) « machin(e) » désirant(e) et délirant(e). Endosser le costume de Casanova, c’est se mettre dans la peau d’un homme dont le nom est devenu symbole de séduction. Casanova disait : « Chaque désir (…) trace en nous un dessin, une ligne qui monte, vacille et parfois se dissout. ». Et aussi : « Cultiver les plaisirs de mes sens fut dans toute ma vie ma principale affaire, je n’en ai jamais eu de plus importante. »

Selon Deleuze et Guattari, « dans la nature et dans tout corps il n’y a que des agencements machiniques, une multiplicité de machines, machine désirante, mais aussi machine-organe, machine-énergie, et des couples, accouplements de machines » (Anti-Œdipe, 1972).

Nous pensons aux machines de Jean Tinguely, à la machine à peindre de Raymond Roussel, aux corps sans organes d’Antonin Artaud, aux costumes du carnaval de Venise et bien sur à l’artiste Jeff Koons lui-même.
Huit artistes ont répondu à l’appel et nous ont donné leur version de « Machin(e)s désirant(e)s et délirant(e)s » : Annick Beaurain, Cécile Carrière, Daniel Depoutot, Josselin S.Gaguidi, Marie-France Jaffrennou, Evi Kalessis, Mécheri Miloud et Jacques Vicens.

  • Ouvertures exceptionnelles les dimanches 8 et 15 février de 15h à 19h.
  • Mercredi 4 février : Vernissage avec une performance de Geneviève Charras « déesse ex machina ». 
  • Vendredi 13 février : Conférence à 19h de Marcel Hibert « Molécule de l’amour? non, mais…  » et Jacques Vicens « Machines moléculaires ».

LOGO SMA 2015Textes des artistes
Reportage sur Alsace 20

Du 07 au 31 Janvier 2015
« Jeunes Artistes »

DSC_6100

Mélissa FRIES, Elisabeth GANDINO,
Denitsa ILCHEVA, Maximillien PELTIER, Flora VACHEZ

Lecture musicale [à 19h00] d’un extrait de « Loin de l’étude » par Jérôme RICH, avec au violon Tom FREWDENREI et à la guitare Arnaud KLEIN.

A travers cette exposition, la galerie a pour but de faire découvrir, de promouvoir et de diffuser les talents émergents de la création contemporaine en leur offrant un espace professionnel.
Pour cette nouvelle année, rencontres avec les artistes, découvertes des supports et des textures, plaisirs des motifs et des couleurs. Les artistes se prêtent à un jeu de partage, un dialogue fécond s’instaure dépassant la parole. Un ensemble de sensations, l’intuition de l’espace leur permet de tisser une nouvelle narration. Des univers atypiques, à la fois réels et imaginaires se dévoilent.

L’Appel à candidature pour une première exposition en galerie lancé par l’association du corbeau aux jeunes artistes a rencontré un réel succès, plus d’une trentaine de candidature de qualité sont parvenues à la Galerie Art’course. Un jury de professionnel s’est réuni et a retenu cinq dossiers pour la pertinence artistique de leurs créations. Le Jury était composé de Myrtille Béal, Nadia Bendjebbar, Louis Danicher, Martine Hauth, Gabriel Micheletti et Mécheri Miloud. L’exposition est en partie subventionnée par la ville de Strasbourg.

En savoir plus sur leurs démarches :
Mélissa Fries
Elisabeth Gandino
Denitsa Ilcheva
Maximillien Peltier
Flora Vachez

Share Button