Le Rose et le Bleu, mauvais genre ?

Le Rose et le Bleu, mauvais genre ?

Simone Naderi – Lilyane Anstett – Mécheri Miloud
Myrtille Béal – Laurence Scheer – Louis Danicher

Du 25 juin au 09 août 2014

« Rose et bleu, l’attribution de ces couleurs aux filles et garçons est une convention qui nous semble traditionnelle, or elle ne date pourtant que du début du XXème siècle et de l’essor de l’industrie des vêtements pour enfants. Aux siècles précédents, le rose, dérivé du rouge symbolisant la force et le pouvoir a plutôt été associé au masculin et le bleu, couleur de la Vierge marie, au féminin.

De quoi prendre un peu de recul par rapport aux stéréotypes concernant la féminité et la virilité !

Alors que l’on parle beaucoup de la « théorie des genres », traduction impropre des « études de genre » américaines, analysant la construction des rôles et valeurs attribués aux deux sexes, le sujet de la définition du masculin et du féminin est un thème d’actualité, et d’une importance cruciale dans nos sociétés en pleine mutation. »

Brigitte Béguinot

Share Button